2 mars 2010

Courire toujours courire pour quoi fer ? Mourire

Les gens sont presser, il ne prenent pas le temps de vivre. Ils veullent vivre comme s'ils avait dèja vécus, il veullent etre mort avant d'etre vivant. Ils ont tous des objet trop moderne comme si ses objet viver a leurs places ! Sa c'est sure, il ne manqueron pas de gadget et d'autre objet inutile le jour de la fin du monde. 

Moi je dit stope. Ses objets et ses gadet qui pansent à notre place, il faus savoire dire non. Je prend le temps pour ma pare. Je prend le tant de vivre. Juste vivre. M'écouté ma respirassion. Le coeur qui bas au font de ma poitrine.

Je sais quand la nuit étand son blanc mentaux sur la ville en dormis, je sais regardé le détaille du ciel. Je sais croiser le regare d'une étoile.

Le regare d'une étoile.

Quant elle croise ton regare, et que tu croise son regare, c'est un peu un moment d'eterniter que tu a echanger elle le finfon de la nuit.

Et sa, pour rien au monde je ne voudrer les changer contre un moment futil du présant, de l'éterniter du présant qui n'est que la mort du passer.

11 commentaires:

  1. Arg. Ce billet m'avait échappé. Comme s'il n'était pas lisible.

    Il y a une faute dans le titre. A "toujours".

    RépondreSupprimer
  2. C'est un très joli texte poignant, et de la noircitude des profondeurs nait l'imperceptible et frêle espoir, mais n'a-tu pas un ou une amie qui pourrait t'aidé au niveau de la forme de l'orthographe ?
    Il y a des associasions et des sites qui peuvent aidez les poètes comme toi, qui investisse la dimention thérapeutique de l'écrit blogueske.

    Courage et continue de nous faire rêver de par le cheminement de tes errances intimes!

    RépondreSupprimer
  3. Ce billet m'a essoufflé ! C'est le titre sûrement.

    RépondreSupprimer
  4. Ciel Malbeyer est revenu pendant que je regardais ailleurs! Aussi jeune qu'à son départ, peut-être même un peu plus, ce qui est normal après un voyage dans les étoiles. Ne repartez pas, vous nous avez manqué.

    RépondreSupprimer
  5. "Création artistique " ou tentative d'entrer au Guiness Book pour le record mondial de fôtes d'orthographe ?

    Ya un truc qui m'échappe, ici, et j aime bien comprendre.
    Biz

    RépondreSupprimer
  6. Que c'est bon de rire à gorge déployée ! Merci Balm... Euh je veux dire qu'il est doux de songer au regard d'une étoile quand tout va trop vite, merci Malbeyer.

    RépondreSupprimer
  7. N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

    http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
    http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  8. J'ais une amie qui à fais son rapore de stage.

    RépondreSupprimer
  9. Quel dommage qu'on ne puisse pas lire le rapport de stage de ton amie (le lien ne fonctionne pas). Mais encore merci pour cette œuvre majeure. J'y reviens régulièrement dans mes moments d'introspection et il me ramène à laisse en ciel.

    RépondreSupprimer